Caroline et Mathieu Ménager

France
Soleil délicieux enfer
Salon Living room


Au cœur de la maison, ce projet propose un espace de convivialité atypique pour susciter de nouveaux usages. La pièce est isolée de l’extérieur, plongée dans l’obscurité car toutes les surfaces sont peintes de noir bleuté pour limiter au minimum la décoration et gommer les repères courants de temps et d’espace. Une scène est délimitée au centre, par le périmètre d’un losange peint en ocre doré sur le sol auquel répond en miroir la forme du caisson lumineux dépassant du plafond. De ce dispositif émane une douche de lumière tamisée dont l’intensité varie au fil des heures pour donner l’illusion d’une journée qui s’écoule. De cette source descendent des lianes végétales plantées dans une treille autonome composée de goulottes suspendues qui contiennent le terreau et dissimulent le système d’arrosage. Le plateau au sol s’utilise comme une terrasse intérieure, pour circonscrire les activités du groupe sans l’enfermer. Quelques éléments de mobilier invitent à s’asseoir, à poser un verre, à s’alanguir, quand les formes arrondies d’un vase et d’une statue invitent à la sensualité. Cet Eden artificiel, patio autant que jardin ou salon, met en scène les usagers en dehors de toute interférence extérieure, loin des préoccupations quotidiennes, pour exacerber chaque instant partagé, ou seul, pour se ressourcer et méditer dans un environnement dépouillé.

Mathieu et Caroline Ménager sont nés en 1984, sont diplômés de l’école supérieure d’architecture de Marseille et sont architectes diplômés de l’école supérieur d’architecture de Marseille et sont architectes diplômés d’État. Ils vivent et travaillent à Marseille où ils ont fondé l’atelier M3A.

 

At the heart of the house, this projects offers an atypical user-friendly space which encourages new functions. The room is isolated from the exterior, plunged into darkness as all of the surfaces are painted with a bluish black in order to limit decoration to a minimum and to erase everyday points of reference to time and space. A stage is defined in the middle, via the perimeter of a golden ochre diamond painted on the floor which is echoed by the shape of the illuminated box which protrudes from the ceiling. A softened beam of light shines from this feature whose brightness can be varied in order to give the illusion of the passing of time throughout the day. Creepers hang down, planted in an autonomous arbour composed of suspended channels which contain the compost and hide the watering system. The plateau on the floor is used as an interior patio, in order to delimit the group’s activities without confining them. Some pieces of furniture invite one to sit down, to put down a glass, to have a rest, whilst the rounded forms of a vase and a statue invite a certain sensuality. This artificial Eden, a patio as much as a garden as a living room, places the users outside of any exterior interference, far from daily preoccupations, to intensify each shared moment, or alone, to revitalise oneself and meditate within a pared-down environment.

Mathieu and Caroline Ménager were born in 1984, the are graduates of the École Supérieur d’Architecture de Marseille and are state reconised architects. They live and work in Marseilles, where they founded Atelier M3A.