Paul Brissonnet et Alexandre Benjamin Navet 


France
Imajaghan
Pièce à vivre linving room

Le projet ambitionne de créer un environnement propice à la réflexion et à la production pour les créateurs en sommeil. Il s’agit de perturber les repères de l’habitat classique pour stimuler la recherche et rencontrer de nouveaux moyens d’expression.

Tout d’abord, on plante un décor classique qui reprend les archétypes de l’appartement haussmannien ; la cheminée est surmontée d’un trumeau et de grands murs blancs. Puis, on introduit des éléments piochés chez les nomades du Maghreb (en référence au titre du projet qui signifie le guerrier en berbère) ; des dunes sur le sol et des coffres contiennent le nécessaire à la vie quotidienne. Alors que les caisses sont traditionnellement dissimulées sous le sable pour protéger leurs trésors, ici, cette astuce conduit le résidant à fouiller pour les dénicher et ainsi déranger la mollesse de son confort. Il y trouvera de la vaisselle, du petit électroménager, de la nourriture, mais aussi des livres, des crayons et de la peinture qui déclencheront chez lui le désir de s’exprimer. Les seuls supports disponibles étant les murs, on espère que ses visions s’étendront au-delà d’une feuille A4. L’instabilité du sol provoquée par le déplacement du sable devrait encore accroître l’alerte de l’hôte et le pousser à inventer sans cesse d’autres manières de vivre et de travailler.

Né en 1987, Paul Brissonnet est diplômé de l’école de design Nantes-Atlantique.
Alexandre Benjamin Navet est né en 1986, il est diplômé de l’ENSCI – Les Ateliers, Paris. Ils vivent et travaillent à Paris

 

The aim of the project is to create an environment conducive for reflection and creation by dormant artists. It is a question of disturbing the reference points of typical habitats in order to stimulate research and to encounter new means of expression.

First of all, we establish a classical decor which borrows from the archetypes of a haussmannian apartment; above the chimney breast is a trumeau and large white walls. Then, we introduce elements borrowed from nomads from the Maghreb (in reference to the title of the project which means warrior in Berber); dunes upon the floor and chests contain the items necessary for everyday life. Whereas these cases are traditionally hidden beneath the sand in order to hide their treasures, here this trick requires the resident to rummage in order to find them and thus disturb the nonchalance of their comfort. Within, they will find crockery, domestic electrical items, food, but also books, pencils and paint which will encourage them to express themselves. The only available support is the walls, one hopes that these visions will go beyond the size of an A4 page. The instability of the floor, provoked by the displacement of the sand, will increase the host’s attention and encourage them to endlessly invent new ways of living and working.

Born in 1987, Paul Brissonnet is a graduate of the école de design Nantes-Atlantique.
Alexandre Benjamin Navet was born in 1986, he is graduate to ENSCI – Les Ateliers, Paris. The live ans work in Paris